A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V -W - Y - Z

Alphabet - Resume



L'Hébreu se lit de droite à gauche, l'alphabet hébraïque se compose de 22 consonnes utilisées également en tant que chiffre ou valeur numérique. Cinq de ces consonnes sont dites "finales", elles changent de forme quand elles se trouvent à la fin du mot. Il n'y a pas de majuscules 


israel.over-blog.net

Nom  
Lettre latine  
Hébreu  
Valeurnumérique 
Le alèf est transcrit en fonction de sa vocalisation, il est le support de la voyelle.
Ex : otsar, trésor.
Le aléf muet n'est pas transcrit et n'est pas prononcé.
Ex : èfo, donc, par conséquent.
alèf
1
Prononciation b comme «bébé»
Ex : bayit,  maison.
bèt
b, B
2
Prononciation v comme vin.
Ex : aviv,  printemps.
vèt
v, V
Prononciation gue comme «gare».
Ex : gag,  toit,
Pour éviter le son j on est contraint d'inclure u avant les voyelles «e» et «i».
Ex :  . protection, bouclier.
guimel
g, G
3
Prononciation «d» comme «dé».
Ex :  poisson.
dalèt
d, D
4
Prononciation h comme haie.
Ex :  maison.
À la fin d'un mot le hé ne se transcrit pas et ne se prononce pas.
Ex :  enfant,  Bible.

Par contre le hé final se prononce quand il est un pronom possessif.
Ex :  son livre à elle.

h, H
5
Prononciation v comme «vin»
Le son «oua,w» n'est plus en usage dans le langage courant,cependant nous conservons l'usage du w pour waw afin de le distinguer du vét.
Ex : .
Lorsque le waw est situé au milieu ou à la fin d'un mot, il ne se prononce pas et ne se transcrit pas.
Ex :  à lui.
waw
w, W
6
Prononciation z comme zèbre.
Ex : , chants, cantiques.
zayine
z, Z
7
Prononciation inexistante en français, «h» expiré.
Consonne gutturale dont la prononciation est fortement accentuée.
Ex : .
hèt
hH1
8
Prononciation t comme thé.
Ex :  pur.
tèt
t, T
9
Prononciation y comme yémen.
Ex :  cher.
Il n'est pas transcrit lorsqu'il est purement orthographique.
Ex :  juste.
youd
y, Y, ï
10
Prononciation k comme képi.
Ex : , lois alimentaires de la Tora.

Ex : , je te louerai.
kaf
k, K
20
kaf sofitefinal k
.
Prononciation comme la jota «J» espagnole, le CH allemand ou le «X» russe et grec.
Prononciation inexistante en français.
Ex : , profession.
Ex : , béni.
khaf
k
KH
.
khaf sofitefinal kh
.
Prononciation l comme lion.
Ex : , langue.
lamèd
l, L
30
Prononciation m comme même.
Ex : , reine.
Le mèm sofite ne s'emploie qu'à la fin d'un mot.
Ex : , enfants.
mèm
m, M
40
mèm sofitefinal m, me
.
Prononciation n comme navet.
Ex : , président.
Le noun final ne s'emploie qu'à la fin d'un mot. Il s'accompagne d'un e final afin d'obtenir une prononciation exacte.
Ex : , au lieu de chouchan.
noun n, N
50
noun finaln, ne
.
Prononciation s comme sultan.
Ex : , livre.
samèkh
s, S
60
Prononciation inexistante en français, consonne gutturale représentée par un accent circonflexe «^» sur la voyelle à accentuer.
Ex : , Amos2.
L'académie le transcrit autrement.
Âmos = 'Amos.
âyin
^
70
Prononciation p comme papa.
Ex : .

p, P
80
Prononciation f comme fée.
Ex : .


Ex : .
 f, F
.
fé final
f
.
Prononciation ts comme tsar.
Ex : 3. L'Académie le transcrit par z souligné. Tsione = Zion, ;
.


Ne s'emploie qu'à la fin d'un mot.
Ex : 4. L'Académie le transcrit par z souligné, haméts = hamez., .
tsadé
ts
90
tsadé finalts
.
Prononciation q comme question.
Ex :  ; .
qouf
q, Q
100
Prononciation r roulé comme riche.
Ex :  ; .
rèche
r, R
200
Prononciation ch comme chine.
Ex :  ; .
chine
ch, CH
300
Prononciation s comme saint.
Ex : .
sine
s, S


Prononciation t comme témoin.
Ex :  ; .
tav
t, T
400
Prononciation a comme va.
Ex : , averse.

Ex : 
, peuple.


Ex : 
, je suis.
qamats
gadol
a
patah
a
hataf-patah
a
.
Prononciation è comme chère
Ex : , l'un à l'autre.
Ex : , vérité
sègol
è
hataf-sègol
è
.
Prononciation è comme père.
Ex : , les fils de...
tsérè
è
..
.
Prononciation i comme pie.
Ex : , frange du talit.
hirik
i
.
.
Prononciation o comme eau.
Ex : .

Ex : 
, mois.
holam
o
qamats-hataf
o
.
Prononciation ou comme hibou.
Ex : , foi.

Ex : 
, tous.
chourouk
ou
koubouts
ou

.
A. Cheva prononcé7. Certains le prononcent et le transcrivent par un e muet.
Nous avons opté pour la prononciation séfarade par é accent aigu..
1. Le cheva (:) se prononce au début d'un mot.
Ex : , prière.
2. Le cheva se prononce lorsqu'il est précédé d'une voyelle longue.
Ex : .
3. Lorsque deux cheva se suivent à l'intérieur d'un mot, le premier est muet tandis que le second est articulé.
Ex : , ton âme.
4. Le cheva se prononce lorsque l'une de deux lettres semblables et successives porte un cheva.
Ex : .
5. Lorsqu'une lettre gutturale porte un cheva non prononcé, on signale sa présence par une apostrophe '.
Ex : , magnifique, splendide.
B. Cheva non prononcé. Dans les autres cas usuels le cheva n'est pas prononcé.
cheva
é
:
.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire