A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V -W - Y - Z

Resh

                                                                                 script-sign.com

La vingtième lettre provient d'un mouvement de roulement de la langue dans la bouche.


Symbolisme

La lettre rech est identifiée à roch, la tête ou le commencement (autioth de rabbi akiva). C'est aussi le sommet, l'humilité. Il représente le plus haut niveau en son genre. La courbure du rech montre un changement de direction offrant le choix entre l'élévation et la dégradation.
rech est le symbole de la pensée, de l'intellect, de l'énergie mentale, du déclenchement.

Origine

Autant par son nom que par ses graphismes les plus primitifs, il est certain que la lettre Resh représente une tête humaine vue de profil. Cette tête cherche à symboliser la conscience qui nous domine, l'origine de toute chose et le sommet de l'existence. Il s'agit d'une tête humble et dépouillée, car le chas de l'aiguille du Qof, qui précède le Resh, ne laisse passer que l'essentiel, uniquement les forces ayant eu la capacité de véritablement s'unifier. La tête sans corps est l'esprit manifesté, libéré des contraintes corporelles.

Signification

Le nom de la lettre "Resh", est un mot évoquant la pauvreté et la misère mais, par sa racine, dans le sens de "repartir de zéro".
Mais le sens premier vient du mot "Resh" araméen signifiant 'tête' et qui correspond au mot hébreu "rosh", qui en plus de la signification "tête", évoque aussi le 'principal" et le "plus haut en son genre".

la forme du signe Resh suggère une grande humilité, voire un certain accablement. I1 s'agirait de la dernière étape du cheminement dans l'Arbre de Vie, entre le Juste (attribut du Fondement) et le Pauvre (attribut du Royaume): la pensée intérieure descend, se penche en se baissant et s'exprime par une force, la parole, en s'extériorisant.


La tête baissée est aussi celle de la honte comme dans "raa'" source du mal, mauvais. Le même mot "réyaa', resh-a'yin a le sens de projet, d'intention, de pensée. La fracture originelle a eu comme conséquence de mélanger le bien et le mal. Mais n'est elle pas le projet divin qui offre à l'homme l'opportunité de faire l'effort pour les différencier? La tête est alors baissée pour mieux avancer dans le tumulte de la tempête. La misère de l'homme n'est qu'une étape après les errements. Bientôt, grâce à un début (Resh) de connaissance (Noun), il pourra trouver le sentier de la lumière (ner ou noun-resh), relever la tête et chanter un Cantique dans la maison de la sainteté, héritage pour de nombreuses générations.

Forme de la lettre

La forme de la lettre Resh évoque une tête de profil, dont le tracé est constitué par la lettre Vav.

La forme simple de ce signe fait penser à une tête courbée ou à une canne sur laquelle on s'appuie. La forme d'origine est une tête de bélier stylisée en triangle.

Guématria

La lettre Resh représente la valeur 200, qui est la dualité des principes et l'âme du cosmos. Cette valeur est la guématiria du mot 'étsem", dont le sens est "substance", 'essence", "os". Et du mot "qadmon", "archétype", "ancien", mot rejoignant le principe" du Resh.
La valeur pleine de Resh est égale à 510. Ce nombre est la guématria de "Sarah" , l'épouse d'Abraham, dont les lettres sont une permutation du nom Resh.
Une autre permutation de Resh, fait apparaitre "Shir", le 'cantique", qui signifie également "résidu", "quintessence".
Une dernière permutation du nom fait apparaître "yashar" "droit", qui, si l'on ajoute Aleph et Lamed en finale, donne le mot Israël. L'apparition du mot "droit", nous enseigne que le Resh est pauvre mais droit.

A travers le signe Resh, on perçoit que l'abaissement dans l'univers matériel n'est qu'un début et une possibilité de retrouver un front haut, par un effort individuel de reconstruction de sa maison intérieure.


Source : soued - alephbeth

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire