A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V -W - Y - Z

Mém


                                                      olivierbruno


Le sens principal du signe Mém est l'eau


Le mem est la lettre de l'eau, symbole de l'écoulement de la vie et de la sagesse divine. La lettre mem suggère simultanément le révélé et le caché, c'est pour cela que cette lettre est l'initiale de Moïse, qui révèle la loi et de Messie, qui demeure caché. Ainsi, le mem ouvert représente la thora révélé et le mem fermé représente la thora cachée.

" Mayim, ce n'est pas l'eau, ce n'est pas non plus les eaux, mais " une paire d'eaux ".
S'agit-il de l'eau d'en haut et de l'eau d'en bas comme le mentionne le premier chapitre de la G
enèse 
"Et Dieu sépara entre les eaux qui sont en dessous du ciel et les eaux qui sont au-dessus du ciel "
Serait-ce parce que l'eau nous entraîne toujours ailleurs et nous fait rêver?
Nous so
mmes ici et là-bas, dédoublement et voyage … Ce rapport de l'eau et du " là-bas " se rencontre en hébreu dans le mot " chamaïm " ciel, que les maîtres du Talmud lisent cham-mayim, " là-bas " il y a de l'eau ! Cham signifie " là-bas ".
Serait-ce parce que les eaux changent de couleur en fonction du ciel ? Elles sont bleues, grises, noires ou transparentes.
Marc Alain Ouaknin Les mystères de l'alphabet



Mém est un signe qui vient du bout des lèvres.
Son dessin d'origine est l'image de l'ondulation des flots. Elle a deux formes: une forme arrondie et ouverte quand la lettre est au milieu d'un mot, une forme carrée et fermée en finale d'un mot.

D'après la Qabalah, le signe Mém ouvert est complet car prêt à recevoir, en attitude réceptive d'union des contraires ou des complémentaires. Le signe Mém fermé est incomplet, puisque, scellé, il ne permet pas d'union fructueuse.
Le signe Mém ouvert est l'image d'une fontaine jaillissante et limpide, d'un état conscient et révélé de la réalité. Le signe Mém fermé est un écoulement souterrain, image du subconscient non révélé et ces eaux souterraines se révéleront dans les temps messianiques.


Leur sceau est assimilé au vêtement qui recouvre la lumière primordiale trop aveuglante. Ainsi, le carré du Mém fermé est le "confinement" de cette lumière pour son atténuation.
Le sens principal du signe Mém est l'eau, mot duel dans sa forme "mém-yod-mém": grâce au bras puissant Yod, les eaux sont séparées en eaux d'en Bas et en eaux d'en Haut. Un signe Mém est ouvert, l'autre est fermé. Une source est révélée, l'autre est close jusqu'à l'arrivée du Messie. Il en est de même des propos de la Torah qui sont assimilés à des eaux: les espaces bornés ou scellés de l'Ecriture (satoum en hébreu) signifient que le texte recèle un sens secret qui ne se révèle qu'à celui qui cherche et qui se révélera à tous aux temps messianiques.
Un autre sens de la lettre Mém est l'argent, la fortune, la matière inanimée. Dans le signe Mém ouvert cette matérialité n'est pas figée. Elle se transforme, elle est capable de recevoir et de donner, de se régénérer et de fertiliser.
La mort est "mawet" ou mém-waw-taw: le signe Mém fermé représente ici les eaux scellées dont un signe (taw) est la mort. Inversement, "tam" ou taw-mém signifie complet, parfait: la marque ou le trait dans les eaux primordiales a permis leur ouverture et la réalisation de l'Oeuvre créatrice.

Maqom ou mém-qouf-waw-mém est le lieu de la présence divine: entre les deux Mém, l'un fermé, l'autre ouvert, le rayon de lumière "qaw" émerge pour concrétiser la volonté du divin, après l'ouverture des eaux Mém (mayim). Maqom est le passage difficile de la matière transformée.


La forme de la lettre Mem est constituée par la lettre Kaph, qu'un Vav vient fermer en laissant une ouverture vers le bas. Ainsi, le Vav qui se trouvait en haut, dans le lamed, est descendu au niveau du Kaph. Les deux lettres, Kaph et vav, totalise 26, valeur du Tétragramme.



Mem est la lettre de la création de l’homme. Elle est au cœur du mot EMET  « la vérité ». Ce mot est composé de la première lettre, aleph א , de la lettre du milieu mem m, et de la dernière lettre tav t, ce qui veut dire que la vérité englobe toute la création.
La première partie du mot, aleph a + mem m : em, signifie la mère. La deuxième, mem m + tav t : met, signifie la mort.
La vie, c’est passer de sa mère à sa mort, et au milieu, il faut découvrir la vérité avec le mem m. 


La valeur de la lettre Mém est quarante. Le déluge a duré quarante jours et quarante nuits, le temps de la purification d'une humanité impie (cf quarantaine). La traversée du désert des Hébreux a duré quarante ans, le temps de la maturation et de la réflexion d'un peuple pour atteindre le libre-arbitre et obtenir son unité. Moïse a attendu quarante jours le don de la Torah, le temps de se préparer à recevoir celle-ci, puis quarante autres jours de réflexion, après la transgression du Veau d'Or.
Sur le plan de l'espace, quarante coudées est la longueur du Sanctuaire du Temple de Salomon. Quarante séah est le volume d'"eaux vives" du bain rituel.



Dans le récit de la création le sixième jour est considéré comme très bon, excessivement bon, à la différence des autres jours qui sont simplement bons. 
Tov Méod en hébreu, Tov : bon, beau et Méod : très, fort, excessivement . Signalons au passage que Méod écrit des trois lettres Mem, Aleph et Dalet, est l’anagramme de Adam écrit Aleph, Dalet et Mem. 
L’homme doit émerger à la conscience de sa personne, en découvrant en lui l’image divine, Le Adam du jour le sixième doit encore libérer son énergie. Ce n’est qu’au jour le septième que D. le lui accordera, en se retirant, pour lui permettre un devenir, afin qu’il fasse grandir en lui le noyau divin. 
Ceci adviendra « Au jour le septième », « Hach-chevî-î », jour où D. se retire, le Shabbat.




Duelle comme les eaux, la lettre Mém est capable de transformation. Ouverte ou fermée, elle peut évoluer et faire évoluer la matière ou les hommes.

Source :  D'apres soued


La lettre Mem finale 
est, avec la lettre Samech,
l'une des deux lettres entièrement fermées, 
sans ouverture vers l'extérieur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire