A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V -W - Y - Z

Guimel

                                         script-sign.com




Le Guimel est un homme debout, 
aux bras ouverts,
en posture de générosité


Extrait du Bahir (le Livre de la Clarté)Pourquoi le Guimel a-t-il une queue en bas? Il a une tête en haut et elle ressemble à un canal. De même que ce canal puise en haut et se vide vers le bas, de même Guimel puise par la tête et se vide par la queue. Comme image symbolique, le Guimel hébraïque peint la gorge de l'homme, tout conduit, tout objet creux et profond.



En hébreu, le mot guimel vient de la racine gamal : sevrer, rendre la pareille, combler de bienfaits, récompenser, témoigner sa reconnaissance. C'est une racine positive. Le Guimel symbolise l'aspect bénéfique de la création.
Comme figure anthropomorphe, le Guimel a la tête en forme de Yod, tournée vers l'avenir, le devenir, le possible, l'autre. C'est un riche (gueber) qui court après un pauvre (daleth).
L'étymologie première de Guimel est chameau : l'animal du désert, archétype de la sobriété et de la tempérance. Pour transmettre un message, il faut être endurant et patient comme le chameau. Il faut pouvoir traverser l'espace loin de ses repères, loin de toute sécurité, d'un désert à l'autre ou d'une cité à l'autre. Il faut pouvoir revenir à la maison (Beth). Le Guimel permet le voyage, la séparation géographique la rupture psychologique.

La lettre « Guimel »  représente selon l’enseignement talmudique, l’homme qui dispense la bonté ; alors que la lettre « Daleth » fait allusion à la personne démunie qui est le réceptacle de l’abondance de bonté. (chabbath 104 a). Cet acte de bonté qui résulte de la compassion pour  la personne démunie, apparaît dans le mot « hessed » = hass/ dal = celui qui éprouve un sentiment de générosité pour le nécessiteux.

Nous savons que un des attributs de l’Eternel est celui de la Bonté ; du Hessed.  Ceci  apparaît  dans la lettre 
« Guimel » gam/al, dispenser (guimel =3, mem =40, lamed=30,) = 73. De même Hessed (heth=8, samekh=60, daleth=4) = l’ensemble du mot 1) = 73. Ainsi donc la lettre Guimel  désigne l’attitude empreinte de bonté et d’altruisme.
De par même sa morphologie, la lettre Guimel donne l’image, selon nos Sages du Talmud, de l’homme en marche porté vers son prochain démuni. Cette image se trouve renforcée par le pied de la lettre qui s’étire à l’arrière vers le Guimel qui la précède. D’où nos Sages concluent que s’il est du devoir de toute personne de se porter vers le prochain, d’adopter l’attitude du Guimel, il appartient à la personne en souffrance, en manque, de se dévoiler quelque peu pour recevoir l’aide qu’on  est  en   devoir de lui apporter.






« La lettre Dalet d, accompagnée de la lettre Guimel g se présentèrent et proposèrent au Saint béni soit il qu’il crée le monde par eux, il répondit : « Qu’il vous suffisent de rester associés, car comme les pauvres (Dalim)  ne disparaîtront jamais du monde, il faut les pourvoir (gamol)  en bonté. Dalet c’est la pauvreté (dalout) , et Guimel c’est la compensation (Guemilout)  qui soulage. Vous ne vous séparerez pas l’une de l’autre qu’il vous suffise de vous sustenter mutuellement. » Zohar

GUIMEL : valeur 3. C’est le chameau. On peut dire que la distance qu’il y a entre Beith et Aleph est un désert. Nous sommes dans des jardins qui sont des déserts. Que sont ces jardins ? Ce sont tous les moments délicieux que nous vivons dans nos rapports humains. Mais ils sont artificiels par rapport au jardin dont ils sont le reflet, ils sont déserts. Pour ne pas être stoppés dans notre évolution, ils devront représenter des marchepieds que nous aurons à quitter afin de monter vers l’ultime jardin. Ce chameau va nous révéler la force que nous avons en nous pour appréhender cette marche, parce qu’il est tout à fait capable de traverser le désert sans aller chercher de l’eau à l’extérieur. Il porte son eau en lui.Annik De Souzenelle


Guimel, en tant qu'intermédiaire entre les hommes et Dieu est bien sûr relié à l'Archange Gabriel, message privilégié entre notre monde et la Source de toutes choses et dont elle est la première lettre : " Les deux lettres reviennent alors à leur place et sont absorbées par la vibration qui passe par ces deux portes. Parallèlement, par deux autres portes sur la gauche et à l'ouest, passent deux lumières radiantes ; desquelles sont projetées deux autres lettres scintillantes flamboyantes, l'une est Guimel et l'autre Noun ; et quand les deux lettres précédentes reviennent à leur place, ces deux lettres flamboyantes émergent du centre de leur rayonnement et paraissent au-dessus de cet âme. Alors, encore, émergeant de deux autres portes, s'avancent deux autres légions, une sous la domination du grand chef Gabriel, et l'autre sous celle du grand chef Nouriel  " (Sepher haZohar 2:210a)



NOMBRE : Trois
Mondes : Symbole numérique de stabilité et d’équilibre.
Equilibre entre les trois éléments primaires de la Création : air, eau et feu.
Ames : Les trois patriarches, Abraham, Isaac et Jacob.
Trois sortes d’âmes juives : Kohanim (prêtres), Leviim (Levites) et Israélites.
Le segol et le segolta
Divinité :
 Trois parties dans la Tora : les cinq Livres de Moïse, les Prophètes et les Hagiographes.


« Israël, la Tora et D.ieu ne sont qu’Un »


 Sources :    idixa  -   sefarad  -  kabbalaonline - relianceuniverselle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire